Résidence en école

La mise en place d'une résidence artistique en école participe au développement de l'éducation artistique et culturelle des enfants. Par la rencontre avec des artistes professionnels et l'expérience de la création qu'elle permet, la résidence contribue à replacer la culture au coeur de l'éducation pour la jeunesse. Cette saison, La Minoterie organise trois résidences en école.

Avec la compagnie Pernette (Doubs) - danse

En résidence à l'école Les Côteaux du Suzon à Dijon

Dans le cadre de sa politique d'éducation artistique et culturelle, la ville de Dijon développe des résidences d'artistes en école depuis 2012.
Cet ambitieux projet poursuit le triple objectif de permettre aux enfants la rencontre avec un(e) artiste et ses œuvres, de comprendre et participer au processus de création, et d'acquérir des connaissances qui permettent de développer leur esprit critique.

À l'automne 2018, l’école élémentaire accueille la compagnie Pernette, compagnie de danse professionnelle. Dans le même temps, elle sera accueillie en février 2019 en résidence à la Minoterie, dans le cadre de la création de son nouveau spectacle, "Belladonna". Mêlant danse, musique et projection d’images, le spectacle aborde la thématique de la femme, à la fois sorcière et magicienne, maléfique et paisible, et réunira trois générations de danseuses. En classe, divers rendez-vous permettent aux enfants de s’immerger dans ce travail de création.

Quelques mots sur la compagnie : créée en 2001 par Nathalie Pernette, danseuse et chorégraphe. Son activité de création, marquée par un goût pour l’expérimentation et la rencontre, emprunte depuis toujours différents chemins menant de la salle à l’espace public, en passant par des lieux insolites. Elle cultive également le frottement avec d’autres disciplines artistiques comme les arts plastiques ou la musique vivante…

La compagnie Pernette est également en résidence de création autour de son spectacle "Belladonna" en février 2019 : 

Belladonna, ou "belle femme" en français, mais aussi Belladonna, la plante, la fleur magnifique tout à la fois poison et remède, étrangement dangereuse…
La femme et la sorcière (ou magicienne) seront mises à l’honneur en révélant la part secrète, puissante, paisible ou maléfique du deuxième sexe, telle que l’histoire nous l’a transmise depuis la nuit des temps. Un spectacle mêlant danse, musique et projection d’images.

>> Rendez-vous en coulisses : jeudi 7 février à 18h / Tout public dès 8 ans

 

 

 

Avec Etrange Playground (Rhône) - poésie

En résidence au collège Claude Guyot à Arnay-le-Duc

Emanuel Campo défend une poésie de l’oral, de la déclamation, sans renier bien évidemment le passage à l’écriture. Il ira à la rencontre des élèves pour les amener à dire et à écrire, pour les
mener vers la poésie.
Blog poétique, joute oratoire, battle de mots, mais aussi découverte de plusieurs poètes contemporains, feront le chemin de cette résidence au collège.

Quelques mots sur la compagnie : Étrange Playground, fondée en 2011 à Lyon, est tournée vers les écritures contemporaines : poésie, musique, théâtre. Elle porte des projets collectifs et collabore régulièrement avec d’autres compagnies. Elle crée des spectacles, des performances, propose des lectures en public, des concerts et des ateliers dans plusieurs lieux en Bourgogne et en Rhône-Alpes.

Emmanuel Campo sera également en résidence de création à La Minoterie en mai 2019 autour de son prochain projet "Pack poésie" : 

Pack Poésie est une tentative de proposer à une classe, dans le temps d’une heure de cours, à la fois une lecture de poésie, et un court atelier de pratique. 50% à écouter, 50% à s’essayer ! Emanuel Campo, poète et auteur-interprète, souhaite réhabiliter la poésie dans sa raison première : qu’elle soit avant tout déclamée et écoutée plutôt qu’elle devienne un sujet d’étude ou le prétexte d’un atelier d’écriture. La poésie, ça sera toujours mieux maintenant.

>> Rendez-vous en coulisses : jeudi 9 et vendredi 10 mai à 10h (pour les scolaires en classe)

Avec Graine de vie (Doubs) - marionnette

En résidence à l'école primaire de Cramans 

La compagnie mène cette résidence en école autour de sa prochaine création Jeveuxjeveuxjeveux d'après Le pêcheur et sa femme, conte des Frères Grimm.

Ce conte frappe par son incroyable actualité car il met en relation l’avidité croissante de pouvoir et de possession de l’homme avec la destruction de son environnement nourricier et le délabrement de ses relations humaines. C’est cependant avec beaucoup d’humour que les frères Grimm abordent ce thème grave. Laurie Cannac les rejoint dans ce parti pris d’autodérision afin de l’amener à la portée des élèves de primaire.

La compagnie : 

La Compagnie Graine de Vie est née en 1997 de la volonté de la marionnettiste Laurie Cannac d'entamer une recherche personnelle au sein des arts de la marionnette.
Son activité s'est d'abord orientée vers un théâtre de marionnette artisanal et pour la rue. La Compagnie a toujours souhaité s'inscrire dans la vocation historique de la marionnette comme théâtre populaire, porteur d'une part de sensations directes par son aspect visuel et d'autre part d'une profondeur spirituelle.
Les spectacles ont toujours été conçus en utilisant les techniques les plus adaptées au propos dramaturgique. Nous avons enrichi notre vocabulaire au fil des créations, disposant ainsi d'un stock d'outils de base propice à la création de nouveaux langages scéniques.
Compagnie franc-comtoise, fondée autour du travail de Laurie Cannac, Graine de Vie défend dun théâtre de marionnette populaire et exigeant, privilégiant l'émotion et la multiplicité des niveaux de lecture. Les réalisations de la compagnie, pour la rue et pour la salle, éclectiques dans leurs techniques, ont en commun une recherche du rapport de la marionnette au corps du comédien, l'exploration de sa puissance animiste, et un savant dosage d'humour et de poésie.